English
Français
Portuguese
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 135 (Frévrier 2015)
Bulletin électronique du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs
(MAEJT)
Publié par Enda TM avec le soutien de Plan
***************************************************************************
Ecrivez nous à ejt@endatiersmonde.org ou à capexcom@endatiersmonde.org consultez le site web: www.maejt.org
***************************************************************************

* Bénin : présentation de vœux aux autorités et enquête sur les enfants non déclarés
* Burundi : enquête sur le travail des enfants domestiques
* Gambie : formation, sensibilisation et enquête sur le paludisme
* Guinée : actions en faveur des enfants détenus
* Mauritanie : don de matériel de couture
* Niger : sensibilisation dans les ateliers d’apprentissage de métiers
* Sierra Leone : lutte contre la propagation du virus Ebola par la promotion de l’hygiène

********************************************************
* Bénin : présentation de vœux aux autorités et enquête sur les enfants non déclarés
Du 02 au 07 janvier 2015, les AEJT ont présenté, dans leurs villes respectives, leurs vœux de nouvel an et leur plan d’actions de 2015, aux conseillers communaux. Dans leur lutte contre les violences faites aux enfants et pour le recensement d’enfants non déclarés en collaboration avec Plan Bénin, elles ont obtenu le soutien de certaines Mairies. La Mairie de Kandi a proposé aux EJT de discuter d’un budget de prise en charge du petit déjeuner et de la formation de talibés qui veulent apprendre un métier. A Bassilla, le Maire a signé des fiches pour soutenir le recensement. La Mairie de Sô-Ava a instruit tous les Chefs de village d’utiliser les crieurs publics pour informer la population sur le recensement qui est en cours dans les 35 villes membres de l’AEJT. Les  EJT sont sur le terrain, allant de foyer en foyer. Quelques résultats de l’enquête dans cinq villes avec 500 enfants recensés sont parvenus à la Coordination Nationale.
menoudjinorbert@gmail.com

* Burundi : enquête sur le travail des enfants domestiques
Du 05au 09 janvier 2015, l’AEJT appelée «SEST i wacu i Burundi», en collaboration avec Terre des Hommes, a mené une étude sur le travail des enfants domestiques dans les communes de Kinama et Kamenge de la capitale Bujumbura. L’enquête s’est faite sur les enfants des provinces de Ngozi et Kayanza. A la suite de l’étude, les partenaires ont organisé des activités de loisirs pour permettre aux enfants de partager leurs idées (matchs de football, chansons, théâtre et activités d'écoute).
Par ailleurs, dans toutes les villes, des comités de gestion sont constitués d’enfants conformément au manuel de procédures du MAEJT pour leur permettre de prendre les décisions sur les questions les concernant. Et, la plupart des SEST des villes (Cibitoke, Rutana, Kayanza, Ngozi et Ruyigi) font la récolte de leurs cultures annuelles de manioc, ananas, blé, banane et maïs. Une fois vendues, ces produits leur permettent de renforcer les caisses de leurs associations pour un meilleur fonctionnement.
sestburundi@yahoo.fr, hatungfabrice@yahoo.fr

* Gambie : formation, sensibilisation et enquête sur le paludisme
L'AEJT de Soma a suivi une formation de 2 jours avec «Nova Scotia Gambia Association», sur les causes du paludisme et la communication pour le changement de comportement. Les 30 participants à la formation ont désormais une meilleure compréhension des méthodes de prévention de la maladie. Ils ont appris comment convaincre la communauté, les enfants et jeunes notamment à changer de comportements face à certaines questions qui les affectent : les grossesses précoces chez les adolescentes, les violences sexuelles, l'abus de drogue et l’insalubrité. L'association a mené une enquête doublée d’une sensibilisation sur le paludisme à Soma et environs pour connaître le nombre de personnes et de familles sans moustiquaire et les sensibiliser sur son importance. Plus de 346 personnes ont été touchées par ces actions.
pamodou2006@gmail.com, cwcygam@gmail.com

* Guinée : actions en faveur des enfants détenus
Depuis plusieurs mois, les EJT font des visites aux enfants à la maison centrale d’arrêt de Conakry. Leurs actions leur ont permis d’avoir, au près de la Direction Nationale des Institutions Pénitenciers, une autorisation d’accès à toutes les prisons civiles du pays et la libération de certains enfants condamnés à des peines légères. Grâce à une mise en relation d’enfants détenus et leurs proches, les EJT sont sollicités par les autorités, les parents et les enfants eux-mêmes pour leur réinsertion dès leur libération. Cependant, les EJT sont confrontés à un problème de lieu de transit pour les enfants sortis de prison sans parent à Conakry. La juge préfère les maintenir en détention pour éviter qu'ils commettent d'autres actes plus graves à leur sortie, car sans attaches à Conakry. Les EJT ont rencontré l’ONG Sabou Guinée avec qui ils ont visité les enfants en situation d’urgence de la maison centrale d’arrêt. Ils ont catégorisé les cas de chaque enfant et commencé les démarches auprès des tribunaux pour libérer ceux qui ont déjà purgé leur peine et accélérer les dossiers de ceux qui attendent un jugement.
cn.aejtguinee1@gmail.com, charlyket86@yahoo.fr, sowfatoubinta2@gmail.com

* Mauritanie : don de matériel de couture
Le 30 novembre 2014, avec l’appui de World Vision, l’AEJT Boghé a distribué du matériel de couture à 7 EJT formés dans cette filière. La remise du matériel s’est faite dans les locaux de l’AEJT en présence des autorités locales, administratives, des partenaires et des parents. Les bénéficiaires ont du matériel composé de : 1 machine à coudre, 1 table de machine, une chaise, 3 rouleaux de billet coton, 20 bobines de fil, 1 paire de ciseaux, 50 mètres de brodé, 1 centimètre, 1 litre d’huile machine et 1 boite de pièces de rechange. Ce matériel leur permet de démarrer des Activités Génératrices de Revenus. Les autorités administratives et locales, les partenaires et les parents ont tous remercié l’AEJT de Boghé qui contribue au développement de son pays en la luttant contre le chômage. Elle aide sa commune à mettre en œuvre son plan de développement local, améliore les conditions de vie des EJT et de celles de leurs familles en concrétisant le droit à une formation pour avoir un métier.
cn_aejtmauritanie@yahoo.fr, amadoudjibi2003@yahoo.fr

* Niger : sensibilisation dans les ateliers d’apprentissage de métiers
Le 06 janvier 2015, l’Association des Enfants et Jeunes Travailleurs du Niger (AEJTN) a organisé des séances de sensibilisation dans 5 arrondissements communaux et 9 quartiers de la Communauté Urbaine de Niamey sur le thème : «Stop à l’exploitation physique et morale des enfants et jeunes travailleurs». Après les rencontres de prise de contact et d’informations auprès des chefs d’ateliers et des apprenants de métiers, il y a eu les séances de sensibilisation. Avec ces rencontres, les EJT ont créé les conditions d’une meilleure adhésion des chefs d’atelier à leur action, gagné leur confiance; obtenu la permission de mener des séances de sensibilisation dans les ateliers et ont reçu leur appui dans l’organisation de ces actions. A travers ces sensibilisations, l’AEJTN cherche à organiser les EJT pour mieux défendre leurs droits, les chefs d’atelier à donner des heures et jours de repos aux apprenants de métiers et permis à tous les EJT d’apprendre à lire et écrire, de bénéficier de temps de repos et d’être soignés en cas de maladie. Des dépliants et affiches ont été remis aux chefs d’atelier pour passer les messages de la sensibilisation et des questions/réponses ont été organisées.
oumarou_hamani@yahoo.fr

* Sierra Leone : lutte contre la propagation du virus Ebola par la promotion de l’hygiène
Les EJT assurent la sécurité des enfants et jeunes qui sont plus affectés par le virus Ebola car étant exposés dans leur environnement en crise. Ils se déplacent de maison en maison pour rencontrer et sensibiliser les parents et les enfants sur ce virus mortel. Du 17 au 18 janvier 2015, l’AEJT (SL) a fait de la promotion de l’hygiène comme moyen de lutte contre la propagation du virus Ebola. Les EJT ont aidé leurs pairs et les enfants en distribuant du savon, du chlore, des désinfectants pour mains et des seaux en plastic, dans les districts de Kenema et Bombali des provinces de l'Est et du Nord de la Sierra Leone où ils ont touché 230 enfants et jeunes. Pour diffuser les messages de leur campagne de manière plus vive et donner plus de visibilité à leurs actions, les EJT ont collaboré avec les parents, les enseignants, les chefs religieux, les journalistes de la presse écrite et en ligne. Des jeunes filles et garçons ont été interviewés sur leur compréhension des sujets abordés. Deux chefs religieux et un enseignant ont été interrogés sur comment restaurer la confiance et l'espoir aux enfants et jeunes. Les EJT de la Sierra Leone cherchent à réduire le taux d'infection chez les enfants et jeunes avec comme priorité la promotion de l'hygiène, le lavage régulier de mains, le refus de tout contact corporel, la mise à l’écart des personnes malades et d’éviter le contact avec des parents morts. Au cours de la campagne des EJT, les enfants ont appris à respecter l’état d'urgence médicale décrété par le gouvernement qui a interdit les rassemblements publics.
bangsheikh2013@gmail.com

.pdf

Rendez-vous bientôt pour Calao Express 136!

Editions Précédentes de Calao Express

 

 

 

CONTACT
Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs - MAEJT - (S/c Enda TM Jeunesse Action) - 54, rue Carnot- BP 3370 Dakar - Sénégal

E-mail : maejt94@gmail.com, jeuda@endatiersmonde.org, Tél: +221 33 889 34 20- +221 33 821 21 13 Fax: 221 823 51 57