English
Français
Portuguese
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 153 (Août-Septembre 2016)
Bulletin électronique du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs
(MAEJT)
Publié par Enda TM
***************************************************************************
Ecrivez nous à ejt@endatiersmonde.org ou à capexcom@endatiersmonde.org consultez le site web: www.maejt.org
***************************************************************************

*MAEJT: Réunion du Groupe d’appui technique
*Burkina: Projet «protection des droits de l’enfant et de lutte contre les violences faites aux enfants dans 06 régions du Burkina Faso »
*Burundi : pilotage des activités des camps de travail, match pour la réconciliation et la paix
*Cameroun : participation à une marche sportive pour dire stop à l’usage des drogues
*Côte d’Ivoire : caravanes de sensibilisation sur l’alphabétisation
*Gambie: sensibilisations sur les mariages précoces*Ghana : écoute des enfants mendiant dans la rue
*Guinée : caravane de sensibilisation sur les maladies hydriques
*RDC: réalisation d’un projet de sensibilisation sur l’approche jardin scolaire et alphabétisation


***************************************************************************
*MAEJT: Réunion du Groupe d’appui technique
Du 18 au 30 juillet, la coordination nationale des AEJT du Niger a organisé et accueilli le Groupe d’Appui Technique régional qui a regroupé 8 pays: Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, République Centrafricaine, Tchad et Togo. Cette réunion a enregistré 33 participants. Elle a été un espace d’échanges et de de partage d’expériences, de découverte et de formation. Des visites de terrain ont été effectuées dans 20 AEJT dont 13 au Niger, 4 au Benin et 3 au Togo. Lors de ces visites, visiteurs et visités ont échangé sur les problèmes auxquels ces derniers sont confrontés et proposé des solutions. A leur retour du terrain, les différentes équipes ont fait une restitution en plénière.
idrissagado10@gmail.com, archivemouss@gmail.com, abada@endatiersmonde.org

*Burkina: Projet «protection des droits de l’enfant et de lutte contre les violences faites aux enfants dans 06 régions du Burkina Faso »
La CN/AEJTB avec l’appui financier de l’UNICEF, met en œuvre un projet dénommé «protection des droits de l’enfant et lutte contre les violences faites aux enfants dans 06 régions du Burkina Faso ». Le projet s’attaque aux problématiques suivantes: l’abandon du mariage des enfants, les pratiques traditionnelles néfastes (mutilations génitales féminines), l'enregistrement des naissances et la prise en charge psychosociale des enfants réfugiés Maliens et des communautés hôtes sur le site de Mentao.
Sur le terrain, la CN/AEJTB a contractualisé avec 10 partenaires dont 08 radios communautaires, le cinéma numérique ambulant (CNA) et une association de Ouagadougou. Les directions provinciales de l’action sociale et de la solidarité nationale sont impliquées de même que les AEJT des localités concernées par ce projet.
Un programme intégré de communication (PIC) sur l’enregistrement des naissances a été mis en œuvre. Il a concerné: des jeux concours dans 100 villages, réalisation et diffusion de microprogrammes dans 12 radios et une télévision, réalisation de théâtres fora, formation de noyaux relais dans les villages. S’ajoutent des projections de films, formation des travailleurs des radios sur les normes sociales, mise en place et formation des clubs scolaires, tournois de football, rencontres de plaidoyer avec les responsables coutumiers, religieux et administratifs. Enfin, sur le site des enfants réfugié maliens, des séances de sensibilisation ont été réalisées. Des appuis financiers pour la mise en œuvre des AGR ont été octroyés aux femmes. Enfin des activités sportives, culturelles et ludiques sont régulièrement réalisées au profit des enfants.  
cnaejtburkina@gmail.com, louedrago@gmail.com, claudeouaga@gmail.com

*Burundi : pilotage des activités des camps de travail, match pour la réconciliation et la paix
L'AEJT ou SEST Cibitoke est entrain de piloter les activités des camps de travail qui ont réuni des enfants vulnérables, les EJT, les jeunes qui sont en vacance. Auparavant, les EJT ont été conviés à la réunion préparatoire des camps de travail que le conseiller provincial du gouverneur de Cibitoke a organisée le 14 juillet, dans les locaux du lycée. Les EJT ont planifié le déroulement des activités et le Conseiller du gouverneur a approuvé. Elles s’articulent autour des travaux de réaménagement des routes et caniveaux, différents jeux (bandes dessinées, danse traditionnelle et moderne, sports) qui seront présentés par les enfants le jour de la clôture.
Par ailleurs, les EJT sont considérés parmi les acteurs qui contribuent à la réconciliation et la promotion de la paix. Vus les moments difficiles que le pays traverse, le Ministère de la Solidarité en collaboration avec l’UNICEF a organisé un match entre les communes touchées par les manifestations qui ont lieu au mois d’avril-juillet 2015 et les communes non touchées par ces manifestations pour pouvoir réconcilier leurs jeunes habitants. Ce match a été organisé lors de la célébration de la Journée de l’Enfant Africain. Les cérémonies étaient rehaussées par la présence du représentant du ministre de la jeunesse et des sports, le ministre de la solidarité, les autorités représentant les 3 communes de la capitale de Bujumbura. Elles ont contribué à donner plus de visibilité à l’association qui a profité de cet événement pour dialoguer avec les autorités.
sestburundi@yahoo.fr, mumiche26@gmail.com, fabricehatung@gmail.com

*Cameroun : participation à une marche sportive pour dire stop à l’usage des drogues
S’inscrivant dans la célébration de la journée internationale de la lutte contre la drogue, l'AEJT Cameroun, en collaboration avec la Fondation Notre Dame Consolatrice des affligés du Cameroun, a participé à la marche sportive qu'a organisée le Ministère de la Santé, le 02 juillet. Les marcheurs ont eu comme point de départ le centre-ville, jusqu’au Stade Omnisports de Yaoundé pour ensuite retourner au Boulevard. 73 EJT ont pris part à cette marche de sensibilisation des populations sur les effets nocifs de la drogue. Les marcheurs ont ainsi lancé des messages pour dire stop à la consommation des drogues. A peu près 10 000 personnes ont reçu ces messages et tout au long du parcours, plusieurs personnes du public déclaraient qu'il était temps pour de telles actions.
joelndoumve@yahoo.fr , wilfriedson02@gmail.com

*Côte d’Ivoire : caravanes de sensibilisation sur l’alphabétisation
L’AEJT de Grand-Bassam a initié une caravane dénommée zéro enfant et jeune travailleurs alphabète. Lors de cette caravane qui a eu lieu du 5 au 12 juillet, les EJT ont recensé 148 enfants et jeunes, filles et garçons non scolarisés ou  déscolarisés dans les ateliers d’apprentissage de métiers, à la gare et au  marché. Cette caravane a eu la collaboration des maîtres artisans formateurs, l’association des garagistes, le président des commerçants et les syndicats des transporteurs. Vu le nombre élevé d’enfants et jeunes travailleurs non scolarisés et déscolarisés, l’AEJT a organisé une réunion de présentation des résultats à l’inspection des enseignements primaires (IEP) en présence du responsable du Conseil de Gestion des écoles primaires. Après ces échanges sur l’insertion des enfants dans les cours d’alphabétisation, l’inspecteur a remercié l’AEJT pour les actions menées et a ordonné au responsable chargé des cours du soir et d’alphabétisation de proposer aux enfants les centres d’alphabétisation proches de leur habitation ou lieu de travail afin qu’ils puissent jouir du droit à lire et à écrire.
coordinationaejtci@yahoo.fr, conemory@yahoo.fr, yvesrolandh@yahoo.fr

*Gambie: sensibilisations sur les mariages précoces
Le 9 juillet, l'AEJT de Kaur a mené une sensibilisation sur les mariages précoces. L'activité a été organisée en raison des cas de mariages précoces que les EJT ont constatés dans leur communauté. Les parents ont été sensibilisés sur les dangers liés  aux mariages précoces et  sur l'importance de l'avenir des enfants. Cette séance de sensibilisation à laquelle ont pris part 200 EJT a touché beaucoup de parents. Les enfants de l'association ont présenté des pièces théâtrales, des poèmes et des chansons sur le mariage précoce, ils ont aussi expliqué à la communauté l'objectif de l'association et les 12 droits des EJT. Les parents ont eu l'occasion d'exprimer leurs points de vue et ont salué l'initiative des enfants et les messages qu'ils ont lancés pour sensibiliser la communauté. D’autres parents se sont exprimés pour dire qu'ils ont beaucoup appris de la sensibilisation car il y a des conséquences du mariage précoce qu'eux-mêmes les parents ignoraient avant. À la fin, ils ont remercié les EJT et les ont encouragés à poursuivre ce type d'activité et promettent d'apporter leur soutien à de telles activités.
pamodou2006@gmail.com,

*Ghana : écoute des enfants mendiant dans la rue
L’AEJT a écouté un groupe de 27 enfants, à Hohoe. Cette écoute fait suite à une observation faite par les EJT vis-à-vis de ces enfants qui mendiaient de l’argent dans les rues. Les EJT ont alors décidé de les rencontrer et les écouter. A l’issue de l’écoute, les EJT ont compris leurs problèmes et difficultés et avec les enfants, ils ont cherché à trouver des solutions. C’est ainsi que s’est tenue une réunion des membres des groupes de base de l’AEJT pour en discuter. L’AEJT s’est alors lancée dans la recherche de partenariat et a eu comme partenaire «Harmond Foundation» qui a accepté de collaborer avec elle en soutenant les enfants vulnérables en leur assurant l’éducation primaire. Les enfants sont maintenant inscrits à «Roman Catholic Government Primary School Hohoe”. Ils sont également pris en charge par la Fondation en termes de kits scolaires, sacs, sandales et livres.
awcyghana@yahoo.com, tornyesinu1984@yahoo.com

*Guinée : sensibilisation sur les maladies hydriques
Le 13 juillet, les EJT de Dabola ont organisé une caravane de sensibilisation sur les maladies hydriques dans les lieux publics tels que: les marchés, hôpitaux et lieux de culte de Bissikirima, une sous-préfecture de Dabola. Cette séance de sensibilisation a été soutenue par la préfecture et la direction communale de la santé. En effet, l'influence des mutations de l'environnement, consécutives à des opérations d'aménagement ont impacté sur la santé des populations. Les maladies surtout celles liées à l’eau (paludisme, diarrhée, etc.) touchent beaucoup plus les populations en cette période hivernale et les enfants sont les plus exposés. Pour mieux sensibiliser les populations, les EJT l’ont dénommée « Journées de l’Eau». Cette journée a connu l’implication de la Direction Médicale et du Service de l’éducation pour la Santé. Ce qui a permis entre autres d'ouvrir des discussions sur les stratégies de prévention à adopter face à ces situations. Les EJT ont saisi l’occasion pour parler aux autorités des nouveaux problèmes de santé auxquels les populations sont confrontés afin que celles-ci puissent agir pour mieux prévenir et mieux lutter contre. En somme, les autorités ont adhéré à l’idée des EJT, et ont souhaité que ce genre d’activités soit toujours inscrit dans l’agenda de l’AEJT pour l’accompagnement des communautés. 
cn.aejtguinee1@gmail.com, younoussasylla3@gmail.com

*RDC: réalisation d’un projet de sensibilisation sur l’approche jardin scolaire et alphabétisation
Le 11 juin, AEJT Uvira a organisé une animation sur l’approche jardin scolaire dans 2 écoles primaires de Sange qui regroupent environs 1283 élèves. Dans chacune de ces  écoles, un comité de gestion du jardin a été constitué, et est composé d’un représentant des parents, du directeur, d’un enseignant, d’un élève et d’un membre du comité local de développement. Cette approche s’inscrit dans la sensibilisation des nouvelles générations sur la protection environnementale. Une approche qui enrichit l’éducation dans certaines écoles avec des activités sur la bonne gestion de jardins et pépinières scolaires, le reboisement à l’école et à la maison. Cette approche est suivie et appuyée techniquement par l’AEJT Uvira. Cette activité d’animation touchera 9 écoles sur toute l’étendue du territoire d’Uvira. Elle sera appuyée financièrement afin d’installer les jardins et pépinières scolaires ayant trait sur l’agro-pastorale. Au-delà de cette activité d’animation dans les écoles, l’AEJT Uvira est dotée dans le courant du mois de mai, d’une Moto qui lui facilite la réalisation de ses activités sur le terrain. L’AEJT donne également des cours d’alphabétisation à 68 enfants, jeunes et femmes analphabètes. Dans le même projet appuyé par "Incontro fra i Popoli", des microcrédits rotatifs seront octroyés aux groupes de base dans le but de transformer en entreprise deux groupes de base œuvrant dans l’agro-alimentaire. Toutes ces activités sont suivies par deux EJT formés comme grands techniciens animateurs. A signaler que ces activités d’animation sur l’approche jardin scolaire font suite à une formation qui s’est déroulée du 18 janvier au 4 février 2016, impliquant trois organisations de l’Est de la RD Congo, dont l’AEJT Uvira, Synergie 3F de Fizi et UWAKI de Maniema avec le Soutien financier de "Incontro fra i Popoli" une ONG partenaire.
cnaejtrdcongo@gmail.com, aejtuvi@yahoo.fr, bushflorentin@gmail.com,

.pdf

Rendez-vous bientôt pour Calao Express 154!

Editions Précédentes de Calao Express

 

 

 

CONTACT
Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs - MAEJT - (S/c Enda TM Jeunesse Action) - 54, rue Carnot- BP 3370 Dakar - Sénégal

E-mail : maejt94@gmail.com, jeuda@endatiersmonde.org, Tél: +221 33 889 34 20- +221 33 821 21 13 Fax: 221 823 51 57