English
Français
Portuguese
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 150 (mai 2016)
Bulletin électronique du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs
(MAEJT)
Publié par Enda TM
***************************************************************************
Ecrivez nous à ejt@endatiersmonde.org ou à capexcom@endatiersmonde.org consultez le site web: www.maejt.org
***************************************************************************

*MAEJT : atelier sur la qualité des services
*MAEJT : participation à l’atelier de réflexion sur le renforcement des «acteurs sociaux»
*Burkina : promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes
*Côte d’Ivoire : formation sur la prise en charge et le suivi post-traumatique des victimes
*Guinée : cours d’alphabétisation pour les EJT
*RDC : les EJT dans la lutte contre la tuberculose en zone de conflit
*Sénégal : l’UNICEF finance l’AEJT de Ziguinchor; sensibilisations et causeries à Kahone


***************************************************************************
*MAEJ: atelier sur la qualité des services
Du 04 au 08 avril, s’est tenu à Dakar –Sénégal, un atelier de formation sur la qualité des services. Co facilité par Save the Children et Enda, cet atelier a enregistré 16 participants du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo. L’atelier était un espace d’échanges sur comment la qualité des services peut contribuer à l’amélioration de la situation des enfants et à leur protection. Dans ce cadre, les participants ont présenté les outils de mesure et de suivi du MAEJT tandis que Save a présenté son outil d’évaluation. Les outils du MAEJT et de Save the children, les deux partenaires se renforcent mutuellement. Des visites de terrain ont été effectuées et ont permis aux participants de tester l’outil du MAEJT dans les villes de Pikine et Guédiawaye auprès des EJT dans les groupes de base, des non EJT, des enfants, des organisations qui travaillent avec les EJT et des parents, pour évaluer les actions des EJT des dites villes.
maejt94@gmail.com, yvesrolandh@yahoo.fr, bonoubernardin@gmail.com

*MAEJT : participation à l’atelier de réflexion sur le renforcement des «acteurs sociaux»
Du 12 au 15 avril, le MAEJT et Enda ont participé à cet atelier, tenu à l'initiative de membres du GRPE à Cotonou- Bénin. Vue la multitude de groupes d'intervenants, l’appellation «acteurs sociaux» a été opté par les participants à la place de «travailleurs sociaux (du seul secteur formel)». Pour le renforcement des synergies d’actions à la base entre différents acteurs sociaux, le MAEJT a présenté des exemples de collaboration existant entre AEJT et travailleurs sociaux dans des pays comme le Bénin et le Burkina Faso. A travers des travaux de groupes, les participants ont partagé leurs expériences de collaboration et souligné ce qui ne marche pas. Des recommandations ont été dégagées lors de la plénière pour le renforcement des collaborations existantes ou la création de nouvelles collaborations dans différents domaines entre acteurs sociaux. Parmi ces recommandations, il y a l’identification et la valorisation des mécanismes endogènes de protection de l'enfant et la formation des acteurs sociaux sur les thématiques de collaboration. Les participants ont également travaillé sur la proposition d’un référentiel de renforcement des compétences des acteurs de la protection de l’enfant.
abada@endatiersmonde.org, maejt94@gmail.com, archivemouss@gmail.com

*Burkina : promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes
La CN/AEJT du Burkina en collaboration avec l’ONG Plan/Burkina met en œuvre les activités d’un projet intitulé «Eliminer les obstacles aux droits à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes au Burkina Faso». Ce projet a pour but de réduire la prévalence des grossesses précoces et non désirées chez les adolescentes âgées entre 10 et 19 ans dans les communautés ciblées. Sur le terrain, les AEJT mènent des activités sur la santé sexuelle et reproductive (SSR) au profit des enfants et jeunes travailleurs de leurs groupes de base et des élèves. Il s’agit de communication pour le changement de comportement : sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes, plaidoyer et renforcement de capacité des pairs éducateurs dans les groupes de base. Ce travail se fait en collaboration avec les associations sœurs telles que: ABBEF, RAJS, AFAFSI et le FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la Population). De ce projet, des ateliers régionaux d'élaboration de Plans Intégrés de Communication (PIC) sur la SSR ont été organisés du 28 février au 04 mars 2016 à Gaoua et du 14 au 18 mars 2016 à Kaya où a eu lieu par la même occasion, le lancement officiel dudit projet. Ces ateliers ont permis de mettre à jour les plans d’action des groupes de base et des clubs scolaires. Chaque AEJT tient compte des réalités et des obstacles liés aux droits des adolescents et jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive ainsi que des problèmes de genre. Des actions de sensibilisation, de plaidoyer pour une meilleure communication en santé sexuelle et reproductive ont été prises en compte, en vue d’apporter des changements de comportement au sein des jeunes.
cnaejtburkina@gmail.com, louedrago@gmail.com, claudeouaga@gmail.com

*Côte d’Ivoire : formation sur la prise en charge et de suivi post-traumatique des victimes
Du 23 au 24 mars, en collaboration avec l’ONG Terre des Hommes Italie et la Communauté Abel, l’AEJT de Grand-Bassam a organisé, au Carrefour Jeunesse, un renforcement des capacités en matière de prise en charge et de suivi post-traumatique. Co-facilitée par des professionnels de la santé (un psychiatre et un docteur), cette formation a réuni plus de 25 participants : assistants sociaux, agents de l’Hôpital Général de Grand-Bassam, psychologues, animateurs et l’AEJT. La formation avait comme objectif de renforcer les capacités des structures étatiques et de l’AEJT en matière d’écoute et de suivi de victimes d’événements violents entraînant un choc post-traumatique. A la fin de la formation de deux jours, l’AEJT-GB a renforcé ses points d’écoute pour faire des écoutes approfondies auprès des enfants et adultes sous le choc du traumatisme lié à l’attaque de Grand–Bassam, en vue de les orienter vers des psychiatres et psychologues pour leur prise en charge. 86 personnes dont 52 enfants et 34 adultes ont été écoutées par les EJT au bureau d’écoute de l’AEJT avant d’être orientées vers les centres sociaux de Grand-Bassam et de Bonoua et à l’hôpital Général de Grand Bassam.
coordinationaejtci@yahoo.fr, conemory@yahoo.fr

*Guinée : cours d’alphabétisation pour les EJT
Pour répondre aux besoins en alphabétisation de ses membres et pour une meilleure visibilité de ses actions sur le terrain, le bureau de l’AEJT de Fria a débuté des cours d’alphabétisation dans 06 groupes de base. Un effectif de 75 EJT apprenants, dont 36 filles et 39 garçons, 55 enfants et 20 jeunes apprennent à lire et à écrire en français. Les cours sont dispensés par un EJT ainé. L’activité est largement soutenue par les autorités de la localité ainsi que les parents et patrons des EJT. Les cours ont démarré depuis le début de l’année 2016 et se poursuivent toute l’année. Cette même série de cours d’alphabétisation se poursuit dans 4 groupes de base de l’AEJT de Conakry. Ces cours sont suivis par 57 EJT issus des groupes de base couturiers, coiffeurs, mécaniciens et menuisiers de Ratoma et Matoto.
cn.aejtguinee1@gmail.com , younoussasylla3@gmail.com,

*RDC : les EJT dans la lutte contre la tuberculose en zone de conflit
Du 22 au 26 mars, à l’occasion du lancement de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, les EJT ont présenté un sketch avec comme slogan «vacciner c’est aimer; vacciner c’est protéger !», dans la cité de Kanyaruchina au nord Kivu (zône de conflit). Ce fut en présence des autorités administratives, locales (chefs de quartier et de cellule) et traditionnelles (Roi (mwami)) et des populations de toutes couches sociales confondues. Vue l’importance du programme élargi de vaccination (PEV) dans la prévention de la maladie, les EJT ont été impliqués dans le processus pour sensibiliser les familles à adhérer à la campagne. Ils ont sensibilisé plus de 791 personnes en montrant l’importance de vacciner les enfants âgés de 0 à 5 ans. 25 EJT ont travaillé dans ce programme en signant un contrat avec l’hôpital de Référence de Kanyaruchina. Les autorités morales et militaires étaient très satisfaites du travail des EJT et ont recommandé au chargé de l’AEJT de fournir beaucoup plus d’efforts pour rendre visible l’association dans les périphéries et promouvoir le droit d’exercer des activités dans un environnement propice et en toute sécurité.
cnaejtrdcongo@gmail.com, kavunjangabolucien@gmail.com

*Sénégal : l’UNICEF finance l’AEJT de Ziguinchor; sensibilisations et causeries à Kahone
- Le 18 avril 2016, l’UNICEF a mis à la disposition de l'AEJT Ziguinchor un montant de 5.777.000 francs Cfa pour la période avril-juin 2016. C'est un financement des activités du Comité Départemental de Protection de l’Enfance (CDPE) du département de Ziguinchor. L’AEJT est chargée de dérouler les activités d’information et de sensibilisation (dans les communes de Niaguis et de Ziguinchor) pour contribuer à la mise en œuvre du paquet de services intégrés de protection des enfants dans le département à travers le dispositif/Schéma intégré.
- L’AEJT de Kahone organise des sensibilisations porte à porte sur la protection des enfants. Ces activités ont permis aux EJT d’avoir une écoute attentive à l’égard des enfants et de sensibiliser les populations sur la protection, de rencontrer et discuter avec les couches vulnérables, notamment les enfants qui ont besoin d’aide, de soutien et d’assistance. L’AEJT organise également des causeries sur la maltraitance des enfants avec pour objectif de mieux informer, sensibiliser et initier les populations à combattre et dénoncer les pratiques néfastes faites aux enfants tels que les actes de maltraitance. Ces séances de sensibilisation et de causeries sont des occasions que les EJT saisissent pour expliquer aux populations les mécanismes de protection de l’enfant.
aejtzigu@yahoo.fr, amadoudiedhiouzig@hotmail.fr, minguendiay@yahoo.fr

.pdf

Rendez-vous bientôt pour Calao Express 151!

Editions Précédentes de Calao Express

 

 

 

CONTACT
Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs - MAEJT - (S/c Enda TM Jeunesse Action) - 54, rue Carnot- BP 3370 Dakar - Sénégal

E-mail : maejt94@gmail.com, jeuda@endatiersmonde.org, Tél: +221 33 889 34 20- +221 33 821 21 13 Fax: 221 823 51 57